Menu

Comment Partir en Séjour Linguistique au Japon

0 Comment

Pays de toutes les controverses, le Japon affiche deux images distinctes : l’une se distingue par une évolution technologique de pointe, quant à l’autre, offre un monde de traditions séculaires reconnaissable grâce à ses architectures d’un autre temps et ses différentes coutumes préservées. Le pays du soleil levant possède plusieurs facettes toutes plus intrigantes les unes que les autres. Que vous soyez un fervent Otaku et fan de bande dessinée nippon, que vous soyez friands de gastronomies locales ou que vous soyez à la recherche de ce sentiment d’évasion et d’aventure culturelle, cette destination vous réservera diverses surprises. Par contre, dans la mesure où vous comptez effectuer un séjour plus ou moins linguistique, ce bain de langue est une des meilleures façons de progresser.

Qu’en est-il de la difficulté du langage ?

À l’instar du mandarin, il faut avouer qu’apprendre le japonais n’est pas une tâche aisée compte tenu de la difficulté de l’écriture syllabaire. À cela s’ajoute la compréhension des kanji et kana. Étant un « ryûgakusei », ou en d’autres termes, un étranger, nous avons souvent l’habitude de croire cette langue est certainement pénible à maîtriser. Détrompez-vous ! Malgré les apparences, par rapport au français, le japonais est relativement simplifié. En effet, il n’y a ni conjugaison, ni articles, ni distinction du pluriel et singulier. Dans la capitale, il existe plus de 700 écoles d’apprentissage spécialisé. Vous aurez l’embarras du choix.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Parmi tous ces centres de formation, en matière d’âge, il faut au moins avoir la majorité. Ainsi, les personnes admises doivent être majeures et titulaires d’un Baccalauréat. Selon les périodes, les papiers administratifs diffèrent. Par exemple, pour une durée totale de 3 mois, vous n’aurez besoin que de votre passeport. Au-delà de cette limite, il faudra vous munir d’un visa ou d’un certificat l’éligibilité fournie par votre école. Vous avez également la possibilité de demander un Permis Vacances Travail.

Quant à l’inscription, les prérequis dépendent généralement de la nature de la prestation entre le client prestataire et l’école. En tout cas, il faudra notamment prévoir quelques papiers réglementaires à savoir : un certificat médical, un relevé de compte pour vérifier votre solvabilité, une lettre de motivation, une assurance voyage, ou un niveau JLPT. Dans la plupart des cas recensés, il n’existe pas de critère de sélection particulier.

Comment se préparer au voyage ?

Une série d’interrogations viennent souvent à l’esprit de ces jeunes aventuriers en quête de savoir et de connaissance. Quelle durée pour mon stage ? Souhaiterais-je rester plus longtemps ? Ou encore, dans quelle ville vais-je m’installer ? Et bien évidemment, la question qui fâche est celle du budget, quel montant total voudrais-je investir dans ce projet ? À temps partiel ou à temps plein ? Au sujet de l’hébergement, quelle solution serait la plus souhaitable : collocation, famille d’accueil ou location ? Selon les individus consacrés, les réponses possibles sont infinies. Afin d’assurer votre sécurité et garantir la bonne exécution du projet, certaines entreprises offrent plusieurs produits dont les frais médicaux (illimité en cas d’accident), le capital décès, les assurances juridiques et d’avance de caution pénale (en cas de litige).

Quelle école choisir ?

Afin de parfaire votre apprentissage ou le perfectionnement de votre langue, différents critères sont à prendre en considération. Dans ce cas de figure, vous devez impérativement identifier vos réels aspirations et besoins. De plus, pour mesurer la qualité de l’école d’accueil, certains indicateurs doivent être mis en compte. Pour connaître la rigueur de ces institutions, prêter une attention particulière à leur rapidité de réponse à vos courriers électroniques. Vous aurez une vraie estimation en demandant l’avis des autres étudiants ayant déjà effectué un stage dans le lieu. Dans un souci de performance, veillez à contrôler le nombre d’étudiants par classe. Trop d’élèves pourraient impacter sur la qualité de l’enseignement. Dans le JCLI Language School situé à Tokyo, les tarifs sont relativement abordables. Pour deux semaines de stage, l’écolage est fixé aux environs de 563 €. Pour trois semaines d’immersion, il faudra compter jusqu’à 2 269 €. Le plus grand avantage de l’école est ses possibilités d’hébergement. En effet, les dortoirs peuvent être loués à 179 € mensuels. Tandis que pour les chambres, le tarif est de 449 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *